Manger en famille, c’est bon pour le moral, mais pas que !

Faire attention à ce qu’on mange, c’est une chose. Mais faire attention avec qui l’on mange, cela en est une autre ! Et une très importante en plus…

Quand les grands ont passé une journée bien remplie au travail, et que les petits sont sortis de la crèche ou de l’école, le dîner est un moment parfait pour se retrouver en famille (tous vos portraits de « petites assiettes » en témoignent… :)). Mais saviez-vous que le repas en famille est excellent pour le moral, mais aussi pour la santé physique ?

Bon pour le moral

Vous êtes nombreux à dire que le moment du repas est l’occasion pour la famille de se retrouver, de discuter, d’échanger et de raconter sa journée. Ça fait toujours du bien d’être écouté par les siens…

Mais plus largement, les repas en famille permettent aux enfants de ressentir un soutien affectif, qui, à long terme, se traduirait par beaucoup moins d’anxiété, de dépression, de problèmes scolaires et même de toxicomanie !

Bon pour le physique

Plusieurs enquêtes ont été menées, et il en ressort tout d’abord que les familles qui prennent leurs repas ensemble ont une alimentation plus équilibrée que les autres : plus de fruits et de légumes, moins d’aliments gras ou sucrés notamment. Ce qui entraîne donc plus de vitamines, minéraux et un meilleur apport en fibres.

Les études démontrent que les enfants qui connaissent des repas en famille dans une ambiance harmonieuse ont plus souvent un poids santé que les autres. C’est le sentiment de sécurité qui en résulte qui les aiderait à mieux gérer leurs comportements alimentaires.

Il y a quelques conditions à respecter pour cela 🙂

Éloignez les écrans (télévision, tablette, téléphone…) : on porte son attention sur les personnes qui partagent notre repas, et pas sur un écran. On peut ainsi renforcer les liens familiaux et établir une discussion où tout le monde s’écoute. Cela permet également d’écouter ses signaux de faim et de satiété, et donc éviter les excès.

Assurez un climat agréable : pour que les enfants puissent ressentir du réconfort et de la sécurité, et renforcer leur estime de soi, il faut que les repas soient assimilés à des moments agréables. On leur pose des questions, et on lance des sujets de discussion plaisants.

Chacun ses responsabilités : le meilleur moyen d’éviter les conflits lors des repas, est que chacun s’occupe de sa petite assiette 🙂 Chacun doit avoir son rôle. En tant que parent, vous devez fournir un repas de qualité, à un horaire régulier et essayer de faire du repas un moment agréable. L’enfant, lui, doit déterminer la quantité d’aliments qu’il souhaite manger. Pas la peine de le forcer ou de le restreindre, un enfant a besoin de se créer son propre développement du goût. Ce qui prend du temps ! Votre meilleure attitude sera d’être un modèle positif…

Il n’est pas toujours facile de pouvoir réunir toute la famille pour manger (dans notre société hyper active !), mais la présence d’au moins un parent, ou un adulte important pour les enfants, apporte beaucoup de bénéfices.


Sur le même thème

2 réflexions sur “Manger en famille, c’est bon pour le moral, mais pas que !

Laisser un commentaire