La petite histoire de la diversification alimentaire

On utilise très souvent ce terme lorsqu’on a des enfants, mais quelle est la véritable histoire de la diversification alimentaire ?

Déjà, la diversification alimentaire, c’est quoi ?

La définition donnée par le célèbre Larousse est la suivante : chez le nourrisson, passage progressif d’une alimentation lactée exclusive à une alimentation variée.

A l’antiquité

A cette époque, on considérait le colostrum (liquide sécrété par la glande mammaire les premiers jours suivant l’accouchement, avant la montée de lait) comme impropre à la consommation par le nouveau-né.

On incitait les mamans à faire jeûner les nourrissons ou bien à leur donner des bouillies (ou farines diverses) dès leurs premiers jours. Connaissant aujourd’hui les nombreuses vertus nutritives et immunitaires du colostrum, on peut facilement comprendre que cela n’était pas du tout adapté !

Du 16ème au 19ème siècle

Dès 1550, on commence à voir un début de tableau d’introduction des aliments avec pour conseils de donner de la volaille à partir de 15 mois et de la viande dès 2 ans.

Par contre, pour aromatiser les bouillies, on conseillait d’y ajouter du lait, du jaune d’œuf, de l’anis, mais aussi du vin ou de la bière !!!

Au 20ème siècle

C’est l’ère de l’huile de foie de morue que les générations qui nous précèdent on bien connu ! Celle-ci étant reconnue comme moyen d’éradiquer le rachitisme grâce à sa forte teneur en vitamine D. Heureusement, il existe aujourd’hui des suppléments sans ce goût particulier…

Le corps médical tâtonne beaucoup et teste plusieurs choses : les légumes et fruits sont introduits dès les premières semaines de vie; les crevettes, thons, et sardines sont donnés à partir de 4 semaines; les céréales entre le 2e et 3e jour de vie; les légumes dès le 10e jour; la viande au 14e et les fruits au 17e.

Il faudra attendre 1960 pour que la diversification devienne plus cohérente, mais elle commence quand même aux alentours de 3 mois.

Aujourd’hui

Les nombreuses recherches et découvertes médicales ont rendu la diversification alimentaire très codifiée (et assez compliquée) pour certains parents.

On recommande de la débuter entre la fin du 4e mois et le 6e mois avec l’introduction progressive des aliments.

Si vous vous sentez perdu, ne culpabilisez pas ! Comme vous le voyez, cela n’a pas toujours été simple au fil de l’histoire !

Pensez à consulter votre pédiatre si vous avez la moindre question. Il n’y a pas de question bête 🙂

 

 

 


Sur le même thème

Laisser un commentaire